La mission de l’AHAM

L’AHAM intervient dans le cadre de la convention n° 163 de l’Organisation Internationale du Travail sur le bien-être des gens de mer que La France a ratifiée le 16 février 2004.

Ainsi, au Havre l’accueil des marins en escales est réalisé par trois associations qui travaillent ensemble, notre association laïque, l’AHAM et deux associations confessionnelles, la Mission de la Mer catholique et la Deutsche Seemannsmission protestante qui toutes deux font essentiellement des visites à bord des navires en escales.

De par ses statuts, l’objectif de l’AHAM est de contribuer au bien-être des Gens de Mer en escale au Havre en mettant à leur disposition :

  • Un transport gratuit aller et retour entre le quai d’escale du navire et le local de l’Association.
  • Des conseils et informations pratiques sur la ville.
  • Des salles de détente, pour « se poser ».
  • Une boutique pour s’approvisionner en produits de première nécessité et en souvenirs.
  • Des boissons et petite restauration à acheter et à consommer sur place.
  • Une connexion wifi pour permettre aux Gens de mer de communiquer avec leurs proches.
  • Une assistance aux Gens de mer et notamment aux équipages des navires abandonnés.

Ainsi que d’autres services / prestations qui peuvent être mis en œuvre, en fonction de la demande et des attentes des Gens de Mer accueillis.


La gouvernance de l’AHAM

L’AHAM, Association Havraise d’Accueil des Marins, est une association Loi de 1901 créée en 1981. L’accès aux statuts en vigueur est ici.

L’association est dirigée par un Conseil d’Administration qui élit en son sein un Bureau pour assurer la gestion quotidienne. Ces instances rendent compte à l’Assemblée Générale.

A compter du 06 octobre 2020, le bureau de l’association évolue comme suit :

  • Président : Benoît Sagot
  • Trésorier : Par intérim Benoît Sagot
  • Trésorier adjoint : Christophe Debleds
  • Secrétaire : Xavier Maquet
  • Secrétaire adjoint : Paul Scherrer

L’association fonctionne grâce à l’efficacité de 6 salariés chauffeurs-barmans, d’un cadre coordinateur salarié ainsi que de plusieurs bénévoles qui assurent en particulier la conduite des navettes.

Depuis la loi n° 2016-816 du 20 juin 2016 pour l'économie bleue, le GPMH perçoit une part de droits sur les navires en escale en vue de «contribuer également à l'accueil des équipages de navires». Le GPMH est ainsi, grâce à ce droit de port perçu sur les navires, le principal soutien financier de l’association qui équilibre ses budgets grâce aux cotisations de ses membres, aux dons et subventions ainsi qu’aux recettes «accessoires» générées par les ventes de la boutique et du bar.

Par décision des Services Fiscaux en date du 26 février 2019 l’AHAM a été reconnue comme «organisme d’intérêt général à caractère social tel que mentionné au b de l’article 200 et du a du 1 de l’article 238bis du code général des impôts». En conséquence, les dons effectués par les particuliers ouvrent droit à réduction d’impôts de 66% et pour les entreprise réduction à 60% de leur montant (Dans la limite de cinq pour mille du CA).


Vie du club

Jean CHANTERELLE , une présence au Seamen’s club Le Havre.

Par sa longue implication au Seamen’s club Le Havre,

par sa présence régulière au local,

par ses années de chauffeur bénévole pour transporter / accueillir les marins en escale,

par son accompagnement  des nouveaux salariés et bénévoles chauffeurs,

par ses contacts fréquents avec les acteurs des terminaux portuaires,

Jean avait acquis une connaissance fine de l’accueil des marins au Havre.

Membre du bureau, vice président de l’association, en charge entre autres de l’établissement des plannings des chauffeurs bénévoles, puis dans les toutes dernières années, simple adhérent, il continuait à passer régulièrement au local pour échanger sur des sujets très variés

Il nous a quitté

YvesYves, depuis plus de 10 ans, donnait de son temps pour contribuer à l’accueil des marins au Havre.

Yves, chauffeur bénévole, transportait les marins, au volant du véhicule du Seamen’s club depuis les quais du port pour les déposer au local, puis les reconduisait au pied de leur navire.

Yves était disponible le dimanche.

Pendant quelques années, Yves a participé, en semaine, à l’accueil des marins des croisières.

Lors des rencontres mensuelles des adhérents, Yves était là.

Pour préparer les colis de Noël des marins, Yves était là.

Aux événements de promotion de l’accueil des marins, Yves était là.

Salariés …

Poursuite de l’activité de l’association

Les mesures de confinement ont bouleversé non seulement le service rendu aux marins (totalement interrompu pendant plus de 2 mois et en reprise partielle depuis le 18 mai, cf. Actualités) mais également l’activité des acteurs de l’association : salariés, bénévoles, adhérents.

Les salariés

Après une mise au chômage partiel du 14 mars au 18 mai, les salariés chauffeurs-animateurs ont pu reprendre une activité, mais pas encore à temps complet. Après avoir préparé le local provisoire près de l’écluse Quinette de Rochemont avec le Bureau, les salariés, équipés de toutes les protections sanitaires nécessaires, assurent en binôme du lundi au samedi …

Départ de Michael Ludwig, pasteur de la Deutsche Seemannsmission

C’est en 2002 que Michael Ludwig s’est installé au Havre, notamment pour assurer la mission de l’accueil des marins en escale dans notre port.

Avant de poser son sac au Havre, Michael a été pasteur de la Deutsche Seemannsmission à Lomé (Togo) puis Libreville (Gabon), Douala (Cameroun) et Rotterdam (Pays-Bas). L’Afrique représente beaucoup pour lui. Il y a en particulier rencontré Esther, la mère de leurs deux enfants.

Dès 1986, alors en poste à Douala, Michael est venu une première fois au Havre pour étudier les conditions d’implantation d’une mission allemande.

Depuis 18 ans Michael a donc occupé le poste …